SNUipp-FSU 65
http://65.snuipp.fr/spip.php?article255
Base élèves
mardi, 25 septembre 2007
/ SNUipp65
Après la scandaleuse situation dans le Haut-Rhin, le SNUipp s’adresse à nouveau au ministère de l’Education Nationale.

PARIS, le 20 septembre 2007

Gilles MOINDROT Co-Secrétaire Général et Porte-parole du SNUipp

à

Monsieur Xavier DARCOS Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche 110 rue de Grenelle 75007 PARIS

Monsieur le Ministre,

C’est avec stupéfaction que nous avons pris connaissance de l’initiative de l’Inspection d’Académie du Haut Rhin, demandant aux écoles du département de recenser les enfants de familles en situation irrégulière. Cette initiative, que le SNUipp condamne, a suscité l’indignation de toute notre profession.

Notre inquiétude concernant ce type « dérapage » est d’autant plus grande, qu’il s’inscrit dans un contexte renforcé de reconduites à la frontière d’enfants et de familles sans papier.

Nous vous rappelons par ailleurs que le logiciel « base élèves » qui comprend notamment un champ d’identification de la nationalité des élèves, a été accessible par des personnes extérieures à l’expérimentation, mettant ainsi gravement en cause le dispositif de sécurité des données à caractère confidentiel qu’il contient.

Nous ne pouvons que réitérer nos remarques concernant l’ensemble du dispositif, notamment sur les questions éthiques. Nous vous demandons expressément monsieur le Ministre, de mettre un terme à la généralisation de cette application dont nous demandons l’arrêt et d’effectuer un bilan de l’expérimentation dans les plus brefs délais.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.