www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

Documents joints


  • formations proposées classées par priorités
    PDF - 23.6 ko
    Télécharger

Dans la même rubrique

31 mai 2011

compte-rendu du conseil de formation du 31 mai 2011 et plan de formation pour 2011/2012

le conseil départemental de formation s’est tenu ce matin et Claude Martin y siègeait pour le SNUipp.FSU65. Dans le pdf joint vous trouverez en orange, les points sur lesquels il est intervenu pour demander des éclaircissements ou faire des commentaires sur le fond ou les moyens mis en oeuvre. D’une manière générale, ce plan de formation ne propose rien sur ce qui représente le plus de travail dans notre exercice professionnel : la maîtrise de la langue, les maths, la culture scientifique, le vivre ensemble etc … c’est -à-dire le réel de notre métier. Il faut aussi noter le décalage important entre l’offre de formation pour les débuts de carrière, ce qui est une bonne chose en soi, car c’est à ce moment-là que la demande est importante, et le reste de la carrière qui ne trouve aucune possibilité pour confronter son expérience, expertise ? , à celle de ses pairs. Nous sommes loin du droit à la formation continue qui prévoit 1 semaine par année de service pour chaque enseignant, soit 36 semaines sur l’ensemble d’une carrière, quand la réforme Fillon de 2003, n’avait pas encore frappé …

examen des propositions élaborées par l’administration

priorité 1 : enseigner les langues vivantes le public ciblé étant les enseignants non habilités, il a fait part de son étonnement. Réponse : tous les enseignants ont désormais vocation à assurer cet enseignement, même s’ils ne sont pas habilités. Concernant les 2 semaines à Brighton, il a demandé qui allait payer : il s’agit d’un programme européen (quand on veut trouver l’argent …)

priorité 2 : lutte contre l’illetrisme Claude Martin a souligné que les objectifs de cette formation relevaient à l’heure actuelle des missions attribuées aux RASED. Faut-il mettre ces stages en regard de la probable disparitions de ceux-ci, dont le MEN s’est fait l’écho ce matin sur les ondes en précisant qu’il lui fallait trouver des postes à fermer, sans fermer de nouvelles classes. L’IA a répondu que ces stages correspondaient à une commande du ministère. ces stages seront remplacés par la Brigade Formation Continue et des Master 2ème année.

priorité 3 : réussite scolaire le premier stage ne concerne que l’école Jules Verne de Tarbes

le dernier stage pose des questions de fond : élaborations de modules d’apprentissages ….ville de Tarbes : il s’agit d’un Partenariat Public Privé dans lequel l’Education Nationale injecte des moyens de l’Etat pour permettre la formation de 5 enseignants participant à un projet de "promotion de la ville et de son maire, mais également des entreprises privées". Si la formation au développement durable est une idée intéressante, et si le SNUipp.FSU comprend l’intérêt pour les enseignants de se former à cette éducation pour la faire partager à leurs élèves, ce partenariat avec des entreprises privées interroge sur les buts poursuivis par les financeurs mais également sur l’orientation de l’Etat en matière de formation continue. L’Etat a-t-il vocation à financer des opérations de communication pour des municipalités ou des entreprises privées ? Le fait que des personnels s’engagent de bonne foi dans de tels projets montre bien à quel point le manque de moyens peut conduire à des dérives qui mettent en péril l’avenir de notre système éducatif. A quand les profs de gym payés par un fabricant de matériel sportif, les PE par des fabricants de stylos, ou de pâtée pour chiens … Cela pose également la question d’une éducation égale quel que soit l’endroit du territoire où l’on vit !!!

priorité 4 : scolarisation des élèves en difficulté le premier stage concerne les collègues nommés pour la première fois en ASH remplacement en ASH : concerne prioritairement les collègues nommés pour la première fois en brigade ASH au mouvement 2012 et il aura lieu en juin

priorité 5 : formation de formateurs pour tous ces stages, les PEMF ne pourront y participer que sur les jours où ils ne seront pas dans leurs classes … concernant la question de l’évaluation GS, l’IA précise qu’elle n’est pas encore obligatoire à noter la proportion croissante de formation à la formation à distance qui a le vent en poupe, alors qu’au final ce type de formation, comme l’a relevé un prof de l’IUFM, coûte très cher puisqu’elle mobilise beaucoup plus de temps qu’une formation en direct, à cause de la déperdition de compréhension liée à la distance entre le formateur et les formés, et des erreurs de compréhension à rectifier par la suite. Le formateur doit passer beaucoup plus de temps à expliciter et éclaircir au cas par cas … il est à craindre que ce dispositif ne s’apparente plus à un simulacre de formation qu’à un dispositif réellement opératoire, mais c’est très séduisant sur le papier, c’est moderne, et surtout ça semble moins cher !!!

priorité 6 : adaptation à l’emploi, prise de fonction où l’on retrouve dans la première moitié de l’intitulé le langage du "management", de l’entreprise privée … sur les volumes de formation dédiés aux enseignants débutants, il faut espérer que la qualité compensera la quantité !!!

concernant les directeurs d’école nouvellement nommés, la quotité de temps règlementaire pour cette formation devrait être de 5 semaines (2 semaines en juin et 3 semaines au premier trimestre) : mais vous n’aurez que 2 semaines (1 en juin et 1 en novembre ou décembre) avec l’augmentation de la charge de travail et des responsabilités liées à cette fonction, là encore il faut espérer que la qualité vienne au secours de la quantité !!! dernier stage : pour l’anecdote : aucun des membres représentant l’administration n’a été en capacité d’expliciter l’acronyme DURER ; en fait il s’agit du fameux Document Unique qui recense les risques encourrus dans l’enceinte d’un établissement scolaire

et c’est tout !!! il vous restera les animations pédagogiques si vous souhaitez réfléchir à un moment ou à un autre sur votre métier ou votre pratique professionnelle, mais vous ne percevrez pas de frais de déplacement pour y assister, donc, cela ne peut être une obligation

 

14 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.