www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

19 mai 2009

Evaluations CE1

Consignes SNUipp65 - Sgen Cfdt 65

Les syndicats estiment qu’environ 30% des enseignants de CM2 ont refusé de transmettre les résultats de leurs élèves par l’application nationale, en janvier dernier. Malgré cela, le ministère a fait paraître sur son site les résultats pour tous les départements (résultats particulièrement exceptionnels dans les Hautes-Pyrénées…)

Fort de ces remontées plus ou moins « édulcorées » par les équipes de circonscription ou, tout simplement, par les enseignants eux-mêmes, fonctionnaires exécutants mais pédagogues méprisés et meurtris, le ministère plébiscite ses propres nouveaux programmes, l’aide personnalisée, les stages de remise à niveau…prouvant à qui en douterait encore que cette mascarade n’avait d’autre but que d’évaluer le système mis en place par Xavier Darcos et non les connaissances des élèves.

Aujourd’hui, les évaluations CE sont arrivées dans les écoles. Les collègues nous font part de leur colère : bon nombre d’items sont d’un niveau beaucoup trop élevé pour la majorité des élèves de cet âge là. En français le texte proposé en lecture est très long et difficile (beaucoup d’implicite). Des élèves « moyens » risquent de se trouver très vite dépassés par la tâche. L’exercice 6 évalue des compétences des nouveaux programmes (noms, articles, verbes) pas forcément entièrement mis en place dans toutes les classes… Ecrire la suite d’une histoire (exercice 15) paraît très difficile pour une majorité d’élèves.

En mathématiques, l’exercice 8 est très difficile (calcul mental avec multiplication et division). Le problème « à étapes » de l’exercice 13 semble d’un niveau inadapté pour des élèves de cet âge. Construire un triangle « qui a deux côtés de 8 cm » est une compétence remarquable au CE1 (exercice 16)…

De plus, le mode de codage reste inchangé par rapport à celui des évaluations CM2. On reste sur un codage binaire « tout juste » ou « tout faux ». Pour des élèves aussi jeunes, cette mise en échec artificielle par la non prise en compte de réponses partiellement justes risque d’être encore plus désastreuse. La perspective « d’étiqueter » des élèves si jeunes, en pleine évolution, avec des écarts importants de maturité et, parfois, de conformité par rapport aux apprentissages et à leurs enjeux, repose aux membres de la communauté éducative la question de la place des pédagogues et des conséquences de leurs pratiques.

Cette "évaluation" CE1, comme celle de CM2, confirme qu’il s’agit bien pour le ministère d’instaurer une évaluation des acquis et d’en faire une catégorisation des élèves (puis des écoles) sans utilité pédagogique. Ces évaluations des élèves de CM2 et CE1 ne répondent pas à l’objectif de toute évaluation formative : apporter des informations sûres, adaptées et utiles à l’élève et à ses parents, au maître ainsi qu’à l’institution. Cette rupture brutale avec la culture des évaluations diagnostiques institutionnelles représente un recul dommageable.

Que faire ?

Nous sommes devant le même problème que pour les évaluations CM2.

Il est évident que les actions proposées ne seront efficaces que si elles sont massivement suivies. Parlez-en dans les écoles, dans les bassins d’école, dans les collectifs locaux, départementaux lorsqu’ils sont constitués.

Les consignes de l’intersyndicale sont les suivantes :

- Utiliser le logiciel ministériel pour rentrer les résultats pour utilisation uniquement interne.

- Quel que soit le nombre d’élèves de CE1, envoi unique à l’IEN de sa circonscription d’une version papier des résultats anonymés.

- Rendre compte des seuls résultats des évaluations aux élèves et aux parents de la classe concernée.

Informez les syndicats de vos décisions.

L’intersyndicale soutiendra et défendra tous les collègues qui s’engageront dans cette démarche.

Pour le SNUipp65, Martine Fochesato, co-secrétaire départementale

 

18 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.