www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

30 novembre 2008

Mouvement 2009 : ce qui va changer !

Compte-rendu du groupe de travail IA-syndicats du 28 novembre 2008

Présents : SNUipp, Sgen CFDT, M Wuillamer (IA), M. Laffore (secrétaire général de l’IA), Mmes Schieres et Mercy (service Diper IA). Absent : Se Unsa

L’Inspecteur d’Académie a convoqué ce groupe de travail afin d’informer les représentants du personnel de la traduction départementale de la circulaire ministérielle parue au BO concernant le mouvement des personnels.

L’IA précise qu’il ne présentera que ses propres pistes de réflexion, le tout devant être soumis à un harmonisation académique début janvier ( demandée par le M. le Recteur).

L’objctif prinicpal de la fameuse circulaire est que le maximum de collègues soit nommés à Titre Définitif au premier mouvement. Pour s’approcher de cet objectif, l’IA propose les changements suivants dans le mouvement départemental actuel :

- la fin des avis de participation : un collègue titulaire n’aura plus à signifier son intention de participer au mouvement. Cela a pour conséquence directe la fin des postes "susceptibles d’être vacants" et la possibilité pour les collègues de postuler sur tous les postes du département.

- le nombre de voeux serait limité, la nature des voeux modifiée (introduction des voeux géographiques) : après une liste de voeux précis (comme maintenant : on demande une école), on pourra obtenir une commune (ou un type de poste sur une commune), une communauté de communes, une circonscription ou en dernier recours tout type de postes sur l’ensemble du département. La conséquence est la disparition du second mouvement (sauf pour étudier les situations à la marge).

Concrètement, un collègue, avec un petit barème ne pouvant obtenir un poste précis, la commune ou la circonscription souhaitées, peut être nommé par l’IA n’importe où dans le département !

En plus de cette nomination absive resta à savoir comment l’IA départagera par exemple deux collègues arrivant sur une même circonscription lorsqu’ils n’ont pas demandé de postes précis ?

Trois points sont déclinés dans la circulaire :

1) Communication, information et conseil

A l’image de la cellule nationale sur les permutations informatisées, dans le département sera mis en place une cellule mouvement (en gros l’actuelle Diper, qui renseignait déjà les collègues). Des informations techniques (sous forme de fiches seront mises en ligne sur le site de l’IA). Gros changement : le projet de mouvement (document de travail élaboré avant la validation de la CAPD) sera diffusé à l’ensemble des collègues (via Iprof sans doute) et aux organisations syndicales en même temps. L’objectif est clair : l’administration ne supporte plus que les représentants du personnel puissent avertir les collègues avant elle, quitte à diffuser un document rempli d’erreurs.

2) Mise en place de postes à profil

Les postes demandant une qualification particulière (CAPA SH, CAFIPEMF, postes fléchés langues, direction,…) ne seront pas concernés (dans un premier temps ?).

Les postes demandant une qualification et/ou nécessitant un entretien : enseignants référents, CPC, MDPH, animateurs informatiques, animateur sciences, coordonateur ZEP,… : les collègues ayant reçu un avis favorable de la commission d’entretien ne seront plus classés par ordre de barème mais selon des critères très subjectifs (adaptabilité au poste, parcours professionnel,…). Pour aller un peu vite, cela revient à laisser les IEN (via l’IA) choisir leurs collaborateurs dans les équipes de circonscription.

3) Affectation des néo-titulaires

l’IA ne souhaite pas changer le système actuel, mais se demande si cela sera compatible avec la demande d’harmonisation académique. A suivre donc.

Pour les barèmes : même réflexion : l’IA ne souhaite pas le modifier (malgré quelques incompréhensions de sa part) mais attend de voir la compatibilité rectorale.

Voilà ce qu’on peut vous dire pour l’instant. On a besoin de digérer toutes ces informations avant de vous proposer une analyse plus fine, notamment sur les conséquences par rapport au mouvement actuel.

En tout cas, rien de bon qui s’annonce…

Amicalement

Pour le SNUipp65, Hervé CHARLES co-secrétaire départemental

 

26 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.