www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

22 septembre 2008

États généraux de la formation

Les syndicats (FSU, SNUipp, SNESUp, SNEP, SNES, UNSA, CGT, SGEN), des organisations pédagogiques (CRAP,CEMEA…), des personnalités (Mérieu, Lelièvre…), les organisations de parents, organisent des états généraux de la formation.

le 4 octobre 2008 à l’Université de Paris XII Créteil

Il s’agit d’une étape importante de la mobilisation pour la défense du recrutement et de la formation des maîtres. Il est nécessaire que ces états généraux soient un moment fort.

· Tout renseignements utiles et contributions sur le site www.former-des-enseignants.org

· Ci-après : ordre du jour.

· Le SNUipp co-animera (avec la FCPE) particulièrement l’atelier « Quelle formation professionnelle pour les enseignants (articulation stages, apports théoriques et analyse de pratiques professionnelles, limites du « compagnonnage », relations avec les jeunes, relations famille/école) ? »

Problématique : enseigner est un métier qui s’apprend, un métier complexe qui exige un haut niveau de formation professionnelle. Les cursus universitaires devront intégrer une dimension pré-professionnelle progressive. Quels contenus y apporter ? Comment l’articuler avec la préparation aux concours de recrutement ? Quelle doit-être la place de la dimension professionnelle dans les concours ?

Les enseignants stagiaires devraient dorénavant être en pleine responsabilité immédiate. Pré-professionnalisation et « compagnonnage » peuvent-ils suffire ? Constituent-ils des conditions satisfaisantes d’entrée dans le métier ?

La réflexion sur l’accompagnement des enseignants débutants sur les premières années d’exercice sera elle aussi décisive : quelles modalités, quels contenus, quels formateurs ?

États généraux de la formation du 4 octobre Université Paris 12 UFR Droit – 83-85 Avenue du Général De Gaulle - Créteil (métro Créteil L’Echat) Pré-Programme (14 septembre 2008)

9h30 Accueil

10h00 : Enjeux de la formation des enseignants

10h15 : Où en est la réforme voulue par le ministère ? Quelles sont les dernières informations au jour des Etats Généraux ?

10h35 : Un bilan contrasté des IUFM : 2 intervenants Réactions de la salle.

11h30 : Quelles alternatives ? Discussions thématiques Chaque discussion thématique fera l’objet d’une présentation préparée collectivement par les organisations appelantes et mise en ligne dès le 20 septembre. L’objectif est de se centrer sur des propositions alternatives, identifier les espaces dans lesquels des transformations peuvent s’opérer. Les collègues porteurs de discussions collectives seront invités prioritairement à intervenir. Chacun/e peut envoyer sa contribution qui sera mise en ligne.

 Comment favoriser la démocratisation de l’accès au métier d’enseignant pour tous (aide, pré recrutement, carte des formations…) ?

 Comment prendre en compte l’unité et la diversité du métier enseignant

 Repenser le « disciplinaire » dans le cadre de la formation des enseignants. Quelles articulations entre disciplinaire universitaire et disciplinaire scolaire, entre disciplinaire, transversal et professionnel ? Quelle place de la recherche – notamment en didactique - dans la formation ?

 Quelle formation professionnelle pour les enseignants (alternance, articulation stages, apports théoriques et analyse de pratiques professionnelles, limites du « compagnonnage », relations avec les jeunes, relations famille/école, relations avec les partenaires) ?

 Quels formateurs (diversité, lien avec la recherche, lien avec le terrain) ? Quelle place pour la recherche en éducation ?

 Quel avenir des IUFM et de leurs personnels (enseignants, BIATOSS) dans le nouveau dispositif de formation initiale et continue ? Avenir des sites départementaux et aménagement du territoire

 Quelle articulation entre formation, master et concours ? Quel avenir dans le cadre d’un recrutement de fonctionnaires d’Etat par concours ?

13h Repas (CROUS)

14h Table ronde : Les scénarii d’avenir (éclatement ou renouveau de la formation ?)

Avec des représentants d’académie de situations différentes (une seule université/ un IUFM ; plusieurs universités/ un IUFM) ; un spécialiste des comparaisons internationales, un sociologue. Table ronde en cours d’élaboration.

15h30 Comment agir dans l’immédiat localement, nationalement ?

16h30 Lecture d’un « manifeste » et fin des travaux.

16h45 Conclusion

 

16 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.