www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

Vous êtes actuellement : Archives  / année 2008 / 2009  / 2008-2009 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 août 2008

Passer le CAPA-SH

Extrait du Kisaitou

B-5-19 Devenir spécialisé : obtenir un CAPA-SH

D. 2004-13 du 5/01/2004

A. du 05/01/2004 options du CAPA-SH, organisation de l’examen du CAPA-SH, organisation de l’examen 2CA-SH (pour second degré), organisation de la formation professionnelle spécialisée.

C. 2004-026 du 10/02/2004 mise en uvre de la formation, référentiel de compétences, contenus de formation

Il est institué un certificat d’aptitude professionnel pour les aides spécialisées, les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap : le CAPA-SH destiné à attester la qualification des enseignants du 1 er degré pouvant être appelés à exercer leurs fonctions dans les écoles, établissements, services accueillant des élèves présentant des besoins éducatifs particuliers liés à une situation de handicap, une maladie ou des difficultés scolaires graves et à contribuer à la mission de prévention des difficultés d’apprentissage.

Le SNUIPP tout en reconnaissant la nécessité de faire évoluer la formation spécialisée pour répondre aux difficultés de recrutement et de formation, a émis de nombreuses réserves sur la mise en place du CAPA-SH tant sur le volume et les contenus de formation que sur sa faisabilité.

Cette réforme a été faite dans la précipitation. Nous avions demandé dès le début plus de temps de concertation, et au besoin, le report de son examen. Ces critiques sont aujourd’hui confirmées par le grand nombre de difficultés dans la mise en uvre de cette formation, également liées à l’absence de pilotage clair, au manque de transparence.

Le SNUipp fera un bilan sans concession de ces nouvelles modalités de formation.

La formation en alternance et en cours d’exercice, en assumant en même temps la responsabilité de la fonction, se révèle difficile à mettre en place et représente une charge de travail importante qui ne permet pas d’aborder sereinement ces formations intenses.

Le SNUipp demande que les stagiaires aient la possibilité d’être déchargés complètement pendant leur année de formation (sur la base d’un volume de 750 h).

Une véritable politique de l’AIS fondée sur une formation spécialisée de qualité dans la perspective d’une reconnaissance universitaire est revendiquée.

Les personnels titulaires d’un CAEI et d’un CAPSAIS sont réputés titulaires d’un CAPA-SH. Celui-ci se substitue au CAEI et au CAPSAIS.

Options du CAPA-SH Enseignants spécialisés chargés
A de l’enseignement et de l’aide pédagogique aux élèves sourds et malentendants
B de l’enseignement et de l’aide pédagogique aux élèves aveugles et malvoyants
C de l’enseignement et de l’aide pédagogique aux élèves présentant une déficience motrice grave ou un trouble de la santé évoluant sur une longue période et/ou invalidant
D de l’enseignement et de l’aide pédagogique aux élèves présentant des troubles des fonctions cognitives
E des aides spécialisées à dominante pédagogique
F de l’enseignement et de l’aide pédagogique auprès des élèves des établissements et sections d’enseignement général adapté
G des aides spécialisées à dominante rééducative

B-5-19-1 CONDITIONS POUR POSTULER POUR TOUTES LES OPTIONS

L’examen est ouvert aux instituteurs et professeurs des écoles titulaires ainsi qu’aux maîtres exerçant dans des établissements d’enseignement privé.

Les candidats installés sur un poste spécialisé dans l’option choisie s’ils sont retenus, s’engagent à suivre l’intégralité de la formation et à accomplir 3 années dans la spécialisation choisie (année de formation comprise).

L’I.A. vérifie la recevabilité des candidatures.

Un candidat ne peut se présenter que trois fois aux épreuves de l’examen. Au cours d’une même session, il ne peut présenter qu’une seule option.

B-5-19-2 CALENDRIER

L’inspecteur d’académie doit organiser une ou des journées d’information pour les éventuels candidats. Elles ont pour objet :

- d’apporter des précisions sur les caractéristiques des emplois auxquels conduisent les différentes formations,

- de leur faire connaître les conditions dans lesquelles se déroulent les formations (zones de regroupements inter-académiques pour l’option G, l’option D (académique ou interacadémique) et des contraintes qu’imposent la spécificité de la formation) ,

- de les informer sur les engagements qu’ils prennent en s’inscrivant à la formation : accepter d’être sur un poste spécialisé durant le temps de la formation ,

- de leur communiquer tout renseignement relatif aux modalités de l’examen

- Il fournit, s’il le peut ( !), le nombre de postes vacants ou susceptibles de l’être.

B-5-19-3 TRAITEMENT DES CANDIDATURES

Les candidats, ainsi renseignés, doivent s’inscrire auprès de l’Inspection Académique de leur département s’ils désirent devenir spécialisés.

Un avis est émis par l.IEN après un entretien qu’il a eu avec le candidat. Cet avis doit faire apparaître de manière détaillée et explicite :

- les motivations du candidat ;

- ses aptitudes à s’insérer dans une équipe de travail ;

- ses capacités d’adaptation aux fonctions qu’il sollicite ;

- ses capacités à suivre une formation spécialisée dans les conditions prévues par les textes.

L`IEN devra également rappeler au candidat les engagements.

Dans certains départements, des commissions de recrutement sont organisées.

Pour les options D, E et F, l’I.A. propose une liste principale et une liste supplémentaire de stagiaires après avis de la CAPD. Cette liste doit tenir compte des postes vacants, des moyens qu’il engage pour le remplacement et les capacités d’accueil des sites de formation pour le département. Il informe l’administration centrale du nombre de candidats retenus pour les options D, E et F. Il doit aussi informer les intéressés qu’ils sont retenus pour une formation.

Concernant l’option G (pôle de formation interacadémique), une concertation doit être engagée entre les recteurs, les IA et directeur de l’IUFM dans laquelle a lieu la formation pour permettre de fixer le nombre de stagiaires pour chaque département concerné ainsi que les moyens de remplacements. Après cette consultation, chaque IA procède à la consultation de la CAPD. L’IA sous couvert du recteur adresse la liste (principale et complémentaire) des candidats à l’option G au recteur de l’académie dans laquelle est organisée la formation.

Les dispositions de l’option G s’appliquent pour les candidats à l’option D dont la formation n’est pas assurée dans leur académie.

Les options A, B, et C sont préparées au CNEFEI , à l’IUFM de Lyon seulement les options A et C. Les directeurs de ces centres informent les IA des conditions du déroulement de la formation ( pour prévoir le remplacement des enseignants et leur accompagnement sur le terrain dans leur département). Le CNEFEI prend particulièrement en considération la situation des enseignants dont la résidence est hors de la métropole. L’IA de chaque département sous couvert du recteur adresse au MEN les candidats retenus en liste principale et complémentaire avec l’ordre préférentiel des centres de formation. Après consultation de la CAPN, la liste et l’affectation des candidats retenus sont transmises aux IA qui informent les intéressés.

B-5-19-4 LES LIEUX DE STAGE

Une circulaire annuelle (janvier ou février) fait apparaître les lieux d’implantation des différentes formations (pôle de formation et zones de recrutement).

B-5-19-5 ORGANISATION DE LA FORMATION :

La formation est dispensée selon les cas, dans un cadre académique, interacadémique ou national qui comporte :

- Une formation de base conduisant à la préparation du CAPA-SH

- Des modules de formation d’initiative nationale organisés au niveau interacadémique inscrits dans la formation continue, permettant à des enseignants déjà spécialisés d’approfondir leurs compétences ou de se préparer à l’exercice de nouvelles fonctions. Ces modules peuvent aussi permettre à des enseignants non spécialisés de développer de premières compétences dans la prise en charge scolaire d’élèves à besoins éducatifs particuliers.

La formation de base est construite autour de 3 grandes unités permettant à des enseignants de compléter leur formation professionnelle initiale pour acquérir les compétences nécessaires à l’exercice auprès d’élèves présentant des besoins éducatifs particuliers liés à une situation de handicap, à une maladie ou à des difficultés scolaires graves (400 heures de formation consacrées pour moitié à l’UF1 et pour l’autre moitié aux UF2 et UF3) :

- Unité de formation 1 (UF1) : pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins particuliers des élèves ;

- Unité de formation 2 (UF2) : pratiques professionnelles au sein d’une équipe pluricatégorielle ;

- Unité de formation 3 (UF3) pratiques professionnelles prenant en compte les données de l’environnement familial, scolaire et social.

La formation est structurée en modules composant les 3 unités (modules de 25 à 50 heures définis par option)

La formation de base préparant au CAPA-SH est dispensée à des enseignants titulaires du 1er degré affectés à titre provisoire sur un poste de l’option choisie. La formation est organisée en 2 périodes distinctes :

- Une première période : durée minimale de 3 semaines de regroupement est organisée l’année scolaire précédant celle durant laquelle il y a départ en formation (année N-1)

- Une seconde période organisée de préférence au cours des 2 premiers trimestres de l’année scolaire : formation valorisant les questionnements issus de la mise en situation professionnelle.

B-5-19-6 ORGANISATION DE L’EXAMEN

L’inscription à l’examen se fait auprès de l’inspection académique du département d’origine dans l’option choisie. L’IA arrête la liste des candidats admis à se présenter.

La date de l’examen du CAPA-SH est dans une période fixée par le recteur en fonction des contraintes liées à l’organisation de la formation qui doit être totalement accomplie par les candidats stagiaires au moment de l’examen.

Les épreuves de l’examen se déroulent dans l’école, l’établissement, le service accueillant les élèves.

Le CAPA-SH est composé de deux épreuves consécutives :

1 - Une épreuve professionnelle comportant la conduite de 2 séquences d’activités professionnelles (séquences consécutives d’une durée de 45 mn chacune) , suivies d’un entretien avec un jury d’une durée d’une heure.

Dans le cas des candidats qui se destinent aux fonctions d’enseignant-éducateur en internat, un temps de l’entretien permettra de faire état des activités éducatives conduites.

Pour les candidats de l’option G, les séquences sont consacrées à la conduite d’activités à visée rééducative, individuelles ou collectives ( au moins une conduite d’ activité collective en petit groupe).

Cette épreuve est notée sur 20.

2 - Une épreuve orale de soutenance d’un mémoire professionnel de 30 minutes, la présentation par le candidat n’excédant pas 30 minutes.

Pour les candidats option B, la compétence en Braille est vérifiée et attestée par un centre de formation préparant à l’option B, agrée par le MEN. Elle est obligatoire pour le CAPA-SH option B

Cette seconde épreuve est notée sur 20.

Une note minimale de 20 sur 40 est exigée pour l’obtention du CAPA-SH.

Les épreuves conduisant à l’obtention du CAPA-SH sont évaluées par un jury nommé par le recteur pour l’ensemble des candidats inscrits dans son académie.

Le président et les membres du jury sont choisis parmi les IA, IEN, IA-IPR, directeurs et directeurs adjoints du CNEFEI et des IUFM, les personnels enseignants du CNEFEI et des IUFM participant aux formations et les enseignants titulaires d’une spécialisation.

Pour chaque candidat, le jury comprend une commission composée de 4 personnes :

- Un IA ou IA-IPR AIS ou IEN AIS ou à défaut un IEN ayant reçu la formation spécialisée à l’adaptation et l’intégration scolaire et désigné par l’IA,

- Un spécialiste de l’option concernée : professeur ou responsable de la formation au CAPA-SH, soit professeur ou inspecteur du CNEFEI,

- Un enseignant spécialisé de l’option,

- L’IEN chargé de la circonscription ou, à défaut, un autre IEN.

Le jury se réunit avant le début de la session d’examen afin d’harmoniser les critères de notation retenus et en fin de session pour arrêter la liste des candidats admis. A l’issue de la délibération du jury, le recteur établit la liste des candidats reçus au CAPA-SH.

Les candidats déjà titulaires du CAPA-SH et souhaitant obtenir le diplôme dans une autre option doivent présenter une séquence d’activités professionnelles de 45 minutes, suivie d’un entretien d’une durée de 40 minutes. Une note minimale de 20 sur 40 est exigée pour l’obtention du diplôme. Pour l’option B la connaissance du Braille est vérifiée et attestée.

Les enseignants qui ont été admis en stage l’année précédente et qui ont bénéficié d’un congé de maternité ou d’un congé de longue maladie en cours d’année ont de fait obtenu un report de stage et doivent renouveler leur candidature.

 

49 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.