www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

Vous êtes actuellement : Archives  / année 2007 / 2008  / 2007-2008 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
6 juin 2008

Livret CM2

Le ministère demande de ne pas remplir la partie 4 du cahier de l’élève

Nous avons contacté la DEPP mardi 20 mai pour faire valoir nos réserves à propos de l’expérimentation du quatrième volet du livret d’évaluation CM 2.

Nous venons d’apprendre que le Directeur de l’évaluation, de la prospective et de la performance demandait expressément de ne pas faire remplir par les élèves la partie du n°4 du cahier de l’élève « maîtrise de la langue et du langage ».

Cette expérimentation de la DEPP a pour but le test d’outils pour l’évaluation bilan qui aura lieu l’an prochain en mai 2009. Cette expérimentation concerne un échantillon représentatif de 80 écoles (l’évaluation de mai 2009 concernera un autre échantillon). Elle n’a rien à voir avec une expérimentation des évaluations CE1 et CM2 qui auront désormais lieu chaque milieu d’année.

Ce bilan s’inscrit dans le dispositif permanent de la DEPP d’évaluations bilans dressant régulièrement un état des compétences des élèves à la fin de l’école primaire et permettant de suivre l’évolution des acquis des élèves. Une évaluation identique de la maîtrise du langage et de la langue française en fin d’école primaire avait déjà eu lieu en 2003 (cf note de la DEPP 04.10). La DEPP conduit chaque année une étude différente.

Concernant la quatrième partie et plus particulièrement l’anonymat des élèves, il était écrit dans le guide de l’enseignant : « Pour garantir l’anonymat, aucun résultat individuel ne sera donné ni sur les élèves, ni sur les élèves, ni sur les enseignants, ni sur les écoles. Aucune donnée d’identification nominative ne sera d’ailleurs saisie » (p6) « Les deux rubriques nom et prénom de l’élève sur la couverture des cahiers d’élèves ne sont présentes que pour en faciliter la mise en place dans les classes », les cahiers devant être distribués et ramassés quatre fois. « Les informations de nom et de prénom ne seront pas saisies, mais si vous le souhaitez, vous pouvez faire porter ces deux mentions aux crayons et les faire effacer lorsque les quatre séquences seront terminées. » (p8)

Concernant le questionnaire lui-même, la DEPP disait s’être largement inspirée, pour sa rédaction, de PISA et d’un travail qui avait été fait avec des psycho-motriciens sur la motivation des élèves. Elle reconnaissait que la partie « Quelques renseignements sur toi » notamment « D’habitude, qui vit avec toi à la maison ? était « insatisfaisante ». Concernant le nombre de questions, elle le justifiait par le besoin de nombreux indicateurs pour que l’étude soit significative. Elle précisait que le type de question à 4 ou 5 choix « progressifs » a fait ses preuves. Elle concédait que le fait que ce soit l’enseignant de la classe qui fasse remplir ce questionnaire aurait joué sur les réponses de l’élève, et qu’elle aurait eu du mal à traiter ce facteur dans l’analyse. Elle ne disait rien sur le fait que ce genre de questionnaire qui relève de facteurs affectivo-motivationnels auraient du être « encadré » par un professionnel de la psychologie.

Elle invitait les collègues à noter toutes leurs remarques (il y avait un espace pour cela à la fin du guide de l’enseignant qui devait être renvoyé avec les cahiers des élèves).

 

49 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.