www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

Vous êtes actuellement : Archives  / année 2007 / 2008  / 2007-2008 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 septembre 2007

Derrière les accents lyriques : de véritables impasses

Vous trouverez ci-après le communiqué envoyé à la presse hier sur la lettre adressée par Nicolas Sarkozy aux enseignants.

Le président de la République vient d’adresser une lettre à chaque enseignant pour annoncer ses principales intentions en matière éducative. Ce texte prétend afficher une vision ambitieuse pour l’école en annonçant sa « refondation ». Il affirme qu’aucun retour en arrière n’est possible. Au de là de la nécessité de l’apprentissage des différences à l’école, de l’importance d’une culture commune ou de l’affirmation de la maternelle comme une priorité, les accents parfois lyriques ne peuvent masquer de véritables impasses.

Quel avenir est réservé aux élèves qui n’auraient pas fait la preuve qu’ils pouvaient rentrer en 6ème ? Comment croire à une amélioration de l’école qui commencerait par une réduction du nombre d’enseignants ? Pourquoi opposer quantité et qualité et décréter une diminution du nombre d’heures de cours ?

Les réponses apportées à ces questions constituent de véritables dangers pour l’école publique et ses élèves. Ces questions devraient faire l’objet d’un véritable dialogue social.

Le SNUipp, dans les semaines qui viennent renouvellera ses propositions de transformation de l’école et du métier d’enseignant en faveur de la réussite de tous les élèves. Il invite l’ensemble des enseignants des écoles à construire une initiative d’ampleur nationale en faveur de l’école.

Paris, le 04 septembre 2007

 

12 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.