www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

Vous êtes actuellement : Archives  / année 2007 / 2008  / 2007-2008 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
24 août 2007

Ecole primaire : Ne pas noircir le tableau mais agir, vite !

Bilan annuel des résultats de l’Ecole rendu public par le Haut Conseil de l’Education

Les éléments rendus publics du rapport du Haut Conseil de l’Education qui sera remis lundi au Président de la République noircissent le tableau de la situation de l’école primaire, en amalgamant les élèves qui connaissent des difficultés sérieuses et ceux dont les acquis ne sont pas encore stabilisés ou en cours d’acquisition.

Pour autant, la situation des élèves en difficulté scolaire est insupportable. Cette situation, que le SNUipp dénonce de longue date est bien connue des enseignants qui, loin d’être résignés, se sont souvent mobilisés pour transformer l’école et obtenir les moyens nécessaires à la réussite de tous.

Par ailleurs, le rapport pointe plusieurs constats déjà connus.

Ainsi l’insuffisance de la mise en place des cycles et l’inefficacité des redoublements précoces dont le nombre a considérablement baissé depuis 1990 sont soulignés…. mais la loi Fillon encourage à nouveau les redoublements depuis août 2005.

Les extraits du rapport soulignent également le rôle déterminant de l’école maternelle. Le SNUipp partage cette appréciation. Mais trop souvent les ministères ne se sont bornés à faire de la maternelle qu’une variable d’ajustement au moment des cartes scolaires sans politique ambitieuse et sans formation spécifique des enseignants.

Le rapport s’appuie sur l’exemple de la Suède et des Pays-Bas sans préciser que dans ces pays les taux d’encadrement des élèves sont généralement meilleurs qu’en France. Les budgets successifs de ces dernières années, conduisent à des hausses d’effectifs dans les classes et à une baisse de la scolarisation des élèves en maternelle tout en rendant plus difficile la prise en charge des élèves en difficulté. Le budget 2008 aggrave encore cette situation avec seulement un poste créé pour 50 élèves supplémentaires.

Le rapport ne propose pas à l’école de revenir en arrière. Il ne formule aucune proposition nouvelle.

Pour le SNUipp il est urgent d’agir. L’avenir des enfants se joue en partie dès l’école maternelle. C’est le sens des propositions du SNUipp auprès du ministère et des initiatives que le SNUipp contribuera à construire lors de la réunion des organisations syndicales de l’éducation prévue le 30 août.

Paris, le 24 août 2007

 

23 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.