www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

13 avril 2014

RPI Bernac-Debat / Bernac-Dessus : Parents et Elus sont sur le pont !

Soutenus par les Elus, les Parents ont décidé :
- de s’adresser aux membres du CDEN
- de bloquer à nouveau les écoles lundi 14 avril comme déjà fait vendredi 11 toute la journée.
- mardi matin 15 avril, mise en place d’un barrage filtrant au niveau de Bernac-Debat sur la route de Bagnères à partir de 7h30 avec distribution de tracts, signature d’une pétition
- mercredi 16 avril, les parents seront devant la préfecture.

Les parents du RPI de Bernac, soutenus par les élus des 4 villages du RPI de Bernac, ont occupé les écoles de Bernac-Debat et de Bernac-Dessus vendredi 11 avril toute la journée.

Des banderoles ont été posées dans le village et sur la route. Leur action continuera s’ils ne sont pas entendus. L’IEN a reçu une délégation de parents à 12h45 à l’école de Bernac-Debat.

Les délégués ont jugé l’argument d’équité entre les écoles avancé de prime abord par l’inspecteur irrecevable. Ils considèrent cette tentative de culpabilisation insupportable et malhonnête.

S’il y a des besoins ailleurs, ce n’est pas une raison pour affaiblir les conditions d’accueil dans d’autres écoles.

C’est à l’Etat de créer les postes nécessaires. Une moyenne autour de 20 sans suppression, ce n’est pas le paradis. Comme dans les autres écoles, il y a des enfants en difficulté. Ils condamnent fermement cette fermeture en décalage total avec les annonces ministérielles et présidentielles.

Pour une différence mineure, ils jugent qu’on menace l’accueil des TPS, on ne peut plus plus porter l’effort sur les CP, il n’ y aurait que des classes à plusieurs niveaux dont une à 3 niveaux, rendant entre autres les décloisonnements difficiles voire impossibles. Ils n’ont pas été convaincus par l’argument de l’IEN disant que cela pouvait être très bénéfique pour les élèves.

Les prévisions d’effectifs pour la rentrée 2014, sont sensiblement les mêmes que cette année (-5 élèves prévus). Les parents estiment que cet écart ne pouvait pas justifier une suppression de poste.

Quand un parent a demandé les arguments objectifs pour la suppression d’un poste sur le RPI, il n’ y a pas eu de réponse précise.

Ils considèrent que les critères de l’administration sont opaques et en sont très étonnés d’autant plus qu’ils constatent que d’autres écoles ont des moyennes plus faibles et n’apparaissent pas dans la liste des fermetures.

La rencontre a duré environ 1h30.

L’IEN a dit qu’il transmettrait à l’IA.

 

11 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.