www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

2 octobre 2013

petition nationale rythmes scolaires

La bataille sur les rythmes scolaires est loin d’être terminée.

Le ministère est en difficulté. L’an passé seules 20 % des communes ont décidé de l’appliquer dès cette rentrée. Nous sommes également dans une phase "d’évaluation" dans les communes qui sont passées au rythme Peillon. Nous ne devons rien lâcher et continuer à mettre la pression.

Que constate-t-on ? Un rythme infernal. Les trois heures de concertation sont souvent découpées. Il n’est pas rare d’avoir des journées qui sont un va-et-vient incessant entre temps de classe et réunions, sans offrir de temps mort ou de respiration. Ce rythme effréné rend également la préparation de la classe et les temps de correction problématiques.

Nous venons tout juste de finir le mois de septembre et les collègues sont souvent déjà complètement épuisé-e-s !!!

Épuisement, surmenage, sentiment de ne plus avoir de temps pour la réflexion et l’élaboration collective, voilà le contexte alors que les APC se mettent à peine en place dans beaucoup d’écoles. Et derrière des enseignant-e-s surmené-e-s, il y a des élèves, qui, on peut le constater, ne sont pas plus frais et dispos cette année que l’an passé !

De plus, commencent à tomber les convocations pour les mercredis après-midi ! Que ce soit pour le rattrapage du 2 septembre ou pour les jours des vacances d’automne ou encore les animations pédagogiques certaines circonscriptions flirtent avec le tiers des mercredis de l’année ! Sans compter le temps de déplacement et le non remboursement des frais afférents …

Nous devons faire évoluer ce décret ! Pour cela, nous devons prendre la parole.

Nationalement, le SNUipp-FSU a lancé une pétition.

Signez massivement la pétition en ligne pour la réécriture du décret sur les rythmes scolaires.

Pour signer la pétition suivez ce lien : http://questionnaires.snuipp.fr/rythmes/

Le SNUipp FSU organisera des Réunions d’Informations Syndicales sur ce sujet. Nous invitons tou-te-s les collègues à s’emparer de ce moyen pour mettre en échec ce dispositif.

Mais cela ne suffira pas ! C’est pourquoi nous demandons à tou-te-s les syndiqué-e-s de relayer la pétition auprès des collègues et d’être massivement mobilisé-e-s.

Quelle que soit notre situation (dans une école à 4 ou 4,5 jours), nous devons agir ensemble, de façon solidaire et collective.

Alors, signez la pétition nationale, informez et mobilisez vos collègues pour la défense de nos conditions de vie et de travail !

Cordialement L’équipe du SNUipp-FSU65

 

7 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.