www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

Documents joints


  • Courrier Ministre sur Printemps des Poètes
    PDF - 44 ko
    Télécharger
15 novembre 2012

Le grand hiver du printemps des poètes ?

L’existence de l’association qui organise chaque année près de 12 000 manifestations en France est menacée par une baisse de 40% de sa subvention du ministère de l’éducation nationale. Le SNUipp soutient l’appel lancé par Jean-Pierre Siméon et s’est adressé au ministre.

60 000 euros, c’est ce qui manque dans les caisses de l’association Le printemps des poètes pour boucler son budget en 2012. « Ce n’est ni un effet d’annonce, ni du chantage, ni de la mauvaise volonté : si le ministère de l’éducation nationale de comble pas d’une manière ou d’une autre, le déficit créé par la baisse de 40% de notre subvention, l’association et la manifestation qu’elle porte sont vouées à disparaître ». Ce message en forme de SOS de Jean-Pierre Siméon, poète et directeur de l’association, a été lu publiquement par l’auteur illustrateur Pef, au cours de l’Université d’automne du SNUipp samedi 27 octobre. Le Printemps des poètes, c’est 12 000 manifestations organisées chaque année en France, la prochaine et 15e édition de la manifestation étant normalement prévue du 9 au 24 mars 2013. « Le printemps des poètes n’est pas un gadget festif, une gentille façon d’égayer les murs de la classe avec des guirlandes poétiques » prévient Siméon. « Notre action vise au quotidien à contribuer à un dispositif éducatif clair et déterminé : offrir à tous les enfants et les adolescents, comme un apprentissage fondamental, l’accès à un langage libre et créateur qui ouvre à une compréhension du réel affranchie des stéréotypes et des conventions paresseuses ».

Le SNUipp écrit au ministre

Alors qu’une lettre-pétition est proposée en ligne sur le site de l’association, l’Université d’automne du SNUipp a souhaité s’associer à cet appel et le syndicat s’est adressé à Vincent Peillon pour lui réclamer lui aussi le rétablissement de la subvention. Son secrétaire général a adressé un courrier au ministre dans lequel il lui rappelle que Le printemps des poètes c’est, au niveau des écoles, « mille et une actions menées dans les classes, les cours de récréation, les cantines…de la lecture d’un poème, chaque matin, par l’enseignant à l’intervention de Brigades d’Intervention Poétique, les projets sont nombreux. Ils participent de cet accès à la culture pour nos élèves ». Pour le syndicat, la décision de supprimer « une partie significative » de la subvention est tout simplement « incompréhensible ». « Monsieur le Ministre, il est de votre responsabilité de soutenir cette initiative culturelle nationale », ajoute le SNUipp. « En conséquence, nous vous demandons de verser l’intégralité de la subvention à l’association « le printemps des poètes » pour que celle-ci continue d’aider les enseignants à faire découvrir la poésie aux élèves des écoles ».

- accéder à la pétition en ligne en cliquant sur ce lien : http://www.petitions24.net/le_printemps_des_poetes_en_danger

 

3 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.