www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 65

21 juin 2012

dotation académique 50 postes : nécessaire mais pas suffisant

nous avons bien entendu la volonté du nouveau ministre de "refonder l’école", mais cette première mesure est très insuffisante au regard des 4800 (5800 - 1000) postes effectivement supprimés à la rentrée 2012. Elle annonce une nouvelle année scolaire avec une dégradation forte des conditions de travail et d’accueil des élèves.

- L’académie de Toulouse bénéficiera de 50 emplois supplémentaires d’enseignants du premier degré dont la ventilation entre les 8 départements de l’académie ne sera connue qu’après le Comité Technique Académique du 28 juin au rectorat.

- Pour le SNUipp65, cette dotation ne pourra pas compenser les postes supprimés dans notre académie par le précédent gouvernement . Notre département a payé un lourd tribut avec 26 nouveaux emploi supprimés cette année (52 en 2 ans). Il représente environ 7,25% des effectifs d’élèves de l’académie, mais il est injustement considéré comme un département bien doté en raison d’un taux d’encadrement plus élevé que dans la plupart des autres : nous avons donc perdu 13% des 198 postes supprimés dans l’académie en 2012. Pourtant, avec près de 75% des écoles comptant trois classes et moins, les Hautes-Pyrénées connaîssent de très grandes difficultés de remplacement, mais également une détérioration des conditions de scolarisation en maternelle (2 ans), et des classes dont les effectifs s’alourdissent d’année en année, y compris quand elle comptent 3, 4 ou 5 niveaux différents .

- D’autre part, dans un département particulièrement défavorisé socialement, les postes de RASED déjà insuffisants pour faire face aux demandes d’aide émanant des écoles pour la prise en charge des élèves en difficulté, ont une nouvelle fois subi une ponction, laissant démunis davantage d’ enseignants et leurs élèves.

Si nous ne pouvons encore anticiper sur les choix qu’effectuera le recteur le 28 juin, nous sommes plutôt pessimistes quant à la dotation dont le 65 pourrait bénéficier à l’issue du CTA.

- Cela nous conduit à demander à nouveau le vote d’un collectif budgétaire national bien plus ambitieux qui permette de rétablir a minima les emplois supprimés cette année.

- Ce serait le signe fort que tous les citoyens attendent, pour montrer une volonté réelle de redonner à l’école publique la priorité qu’elle est en droit d’attendre après les déclarations de campagne du nouveau Président.

- en pdf joints la lettre ouverte à tous les citoyens que le SNUipp.FSU65 a fait paraître le mardi 5 juin dans les colonnes de la Nouvelle République des Hautes-Pyrénées, et la répartition par académie des 1000 postes supplémentaires pour la rentrée 2012.

 

32 visiteurs en ce moment

*Top


- SNUipp 65 BP 841 65008 Tarbes cedex

- tel 05 62 34 90 54

- fax 05 62 34 91 06

-  email : snu65@snuipp.fr

n’hésitez pas à nous envoyer vos questions par écrit, vous garderez ainsi une trace des réponses que nous vous aurons adressées.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 65, tous droits réservés.